Logomark Artifex

Prestations Pré-diagnostics

Avant de réaliser un diagnostic complet, un premier cadrage appelé "pré-diagnostic" peut être réalisé. Il permet d'évaluer les enjeux de manière globale et de déterminer les moyens à mettre en œuvre pour répondre à ces enjeux.

Cet outil d'aide à la décision permet au porteur de projet d'évaluer la faisabilité environnementale pressentie sur le site envisagé sans engager un processus plus lourd en investissement de diagnostic complet.

Cette première phase a pour objet de rendre compte rapidement des enjeux connus et des enjeux perçus, au travers de l'analyse des études historiques, de la prise en compte des porters à connaissance de l'État et de collectivités territoriales, de la consultation des bases de données, et de la réalisation de premiers relevés de terrain.

Le pré-diagnostic écologique

Une première étape de Recherche Bibliographique

Les données d’espèces et d’habitats d’espèces qui composent les zonages réglementaires ou d’inventaires que l’on retrouve sur ou à proximité du site d’étude, permettent de donner une première description sommaire des enjeux écologiques patrimoniaux que nous pourrions rencontrer sur les terrains du projet et qu’il est donc nécessaire d’étudier plus précisément.

Dans ce cadre, seront notamment étudiés :

     - Les ZNIEFF de type I et II ;
     - Les sites du réseau NATURA 2000 (Directives « Oiseaux » et « Faune, Flore et Habitats naturels ») ;
     - Les APPB (Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope) ;
     - Les Réserves Naturelles ;
     - Les Espaces Naturels Sensibles ;
     - Les Inventaires Départementaux des Zones Humides ;
     - Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique ;
     - Les espaces des Conservatoires d’Espaces naturels ;
     - Les Aires vitales des espèces PNA ;
     - Atlas Base de données faune ;
     - Base de données communale naturaliste de France ;
     - Base de données communale naturaliste régionale ;
     - Portail des données naturalistes SILENE Faune ;
     - Base de données de l’ONEM ;
     - Fiches standards de données des périmètres de protection et d’inventaire du patrimoine naturel situés sur ou à proximité de la zone d’étude immédiate ;
     - Etc.

Toutes ces données permettent d’établir une liste de références, guidant les recherches lors des prospections de terrain. Les études (et tous autres documents utilisés) feront l’objet d’une bibliographie annexée au rapport.


Un premier inventaire de terrain

Un passage sur site est nécessaire pour :

     - Analyser le site de manière globale notamment dans la composition des habitats naturels et de potentialités d’espèces,
     - Anticiper ou connaitre de manière précise les enjeux et sensibilités des terrains du projet (notamment concernant la présence d’éventuelles Zones Humides, où un protocole spécifique doit être mis en place).
     - Identifier les contraintes d’accès et d’expertise.


Les prospections de terrain seront réalisées selon une méthodologie standardisée. Le site d’étude et ses abords sont parcourus afin d’étudier les composantes éco-paysagères présentes et d’appréhender les entités naturelles et semi-naturelles associées. Le site d’étude fait ensuite l’objet d’une évaluation écologique prenant en compte la physionomie des habitats, la flore et la faune, ainsi que les caractéristiques physiques du site (type de sol, exposition, hydrographie, etc.).

Les inventaires sont menés de la manière la plus exhaustive possible concernant la flore et les différents taxons de la faune, à savoir les oiseaux, les mammifères, les reptiles, les amphibiens, les chauves-souris, les lépidoptères, les odonates et les orthoptères. Une recherche ciblée sur les enjeux rédhibitoires sera menée, dans la mesure où la saisonnalité le permet.

A cette fin, le site et ses abords seront parcourus par un botaniste et un fauniste.

Rédaction du pré-diagnostic et mise en évidence des premières préconisations

Toutes ces données sont ensuite synthétisées dans un rapport qui vous conseille sur les inventaires à réaliser et vous alerte en cas de présence avérée ou potentielle d’espèces protégées qui remettraient en question votre projet.

Illustration Pré-diagnostics

Le pré-diagnostic paysager

Première phase de travail de recherche de données et de bibliographie

Une première phase d’étude et de recherche sur le territoire permet d’identifier les points à enjeux à l’aide des outils et bases de données à disposition : Base Mérimée, Atlas des patrimoines, site de la DREAL…
Ce premier travail bibliographique permet de mettre en évidence les éléments patrimoniaux et paysagers qui nécessitent une attention particulière.


Première approche de terrain

Suite à ce premier travail de recherche bibliographique, des relevés paysagers permettent de prendre connaissance du site d’étude et de quantifier l’enjeu des différents points patrimoniaux et paysagers du territoire.

 

Rédaction du pré-diagnostic et mise en évidence des premières préconisations

Le contexte paysager et patrimonial du site d’étude envisagé sera présenté avec les différents éléments remarquables relatifs au patrimoine et au paysage, illustrés sur une carte du territoire.

Les grands enjeux / sensibilités seront pré-identifiés, avec les points de vue à enjeux prioritaires et adaptés pour la réalisation de potentiels photomontages.

Les effets du projet sont présentés au moyen de premiers photomontages et / ou coupes topographiques et / ou blocs-diagramme.

La Conclusion porte sur les possibilités d’implantation projet, et des préconisations (grandes directions d’implantation à privilégier, espaces à éviter, vues à préserver…) vous seront données pour vous positionner en amont sur ces points.

Dans le cas de la réalisation d’un pré-diagnostic paysager ciblé sur un élément patrimonial à enjeu rédhibitoire, le déroulé est identique et un focus sur le site à enjeu est dédié à celui-ci. En revanche, l’échelle d’étude est similaire, afin de présenter le contexte paysager du projet et de l’élément à enjeu étudié et comprendre ainsi les dynamiques territoriales dans lesquelles ces éléments se placent.

Illustration Pré-diagnostics

Le pré-diagnostic environnemental

Le pré-diagnostic environnemental regroupe les pré-diagnostics écologiques et paysagers, et les complète d’autres thématiques qui peuvent être bloquantes pour votre projet :

     - Le règlement d’urbanisme concerné ;
     - Les servitudes qui peuvent s’appliquer ;
     - La présence de captages d’eau potable ;
     - La présence d’autres sites industriels qui comprennent des prescriptions pour le voisinage ;
     - Les accès ;
     - Le foncier ;
     - Le habitations voisines ;
     - Etc.

Cette étude vous donne une vision globale sur un site projet. Mais elle permet aussi de comparer différents sites projets que vous pourriez maitriser afin d’en retenir celui qui présente le moindre impact environnemental. Chaque site fera l’objet d’une évaluation sur un ensemble de domaines. Et cette démarche pourra être retranscrite dans l’éventuelle évaluation environnementale, ou le dossier de demande d’autorisation environnementale, ou le dossier de dérogation au titre des espèces protégées, et crédibilisera votre démarche.

Illustration Pré-diagnostics

Notre plus-value

Concernant le pré-diagnostic environnemental, nous avons constitué une méthodologie interne qui nous permet de coter les différents domaines environnementaux et de donner une échelle de sensibilité qui vous facilite la prise de décision.

Nous disposons de l’ensemble des compétences en interne pour vous permettre de dialoguer avec l’ensemble des experts concernés selon telle ou telle thématique. Ceci afin d’amener plus de poids et de crédibilité scientifique à votre démarche et votre dossier.

Nos dossiers sont illustrés et clairs, afin de faciliter leur lecture et compréhension. Nous réalisons les plans réglementaires et les cartographie grâce à notre logiciel de cartographie Qgis.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.